Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Visite guidée des rhumeries capverdiennes !

08/05/2012 | Cap Vert, Santo Antão, Aguada | 0 commentaire |

Visite guidée des rhumeries capverdiennes !

Au bout du tuyau de cuivre, le précieux nectar : le grogue

Sur l'île de Santo Antão, il y a une rhumerie à tous les coins de vallée !
On se promène tranquillement sur le sentier muletier quand, tout à coup, on sent une drôle odeur de brûlé... Bizarre ? Pas du tout, c'est une rhumerie ! Un peu plus loin, on aperçoit un fumée grise... Etrange ? Pas du tout, c'est une autre rhumerie ! Encore plus loin, on sent une effluve d'alcool portée par le vent... Curieux ? Pas du tout, c'est encore une rhumerie !

Ces rhumeries sont très artisanales mais le procédé est bien précis.

Tout d'abord, il faut cultiver la canner à sucre ! Sur l'île de Santo Antão, les cultures sont essentiellement en terrasse. Elles nécessitent la mise en place de systèmes d'irrigation dont les levadas (semblables à celles de Madère). 

Ensuite, il faut couper puis transporter les bâtons de canne à sucre sur des sentiers souvent un peu accidentés !

Lors de l'étape suivante, il s'agit de broyer la canne afin d'en extraire le jus sucré. Ce jus est ensuite récolté dans des fûts où il va macérer pendant environ 15 jours (gloup-gloup, ça bouillonne gentiment et ça tourne la tête dans cette pièce chaude et humide !).

Le liquide obtenu de la macération du jus de canne à sucre est ensuite chauffé au dessus d'un four afin de permettre la distillation. Grâce à un ingénieux système de refroidissement, l'alcool distillé est refroidi à l'intérieur d'un tuyau en cuivre et atterrit à l'aide d'un entonnoir dans un bidon en plastique. C'est le précieux "grogue".

Ces bidons sont ensuite transportés et le grogue pourra être agrémenté afin de donner différents apéritifs et liqueurs : rhum-mélasse, rhum-papaye, rhum-coco (très apprécié par les femmes capverdiennes paraît-il), rhum-fenouil, etc.

Tout est bon dans la canne à sucre ! Afin d'alimenter le four, les hommes utilisent les feuilles et les déchets de la canne à sucre.
La cendre ensuite obtenue est utilisée en engrais dans les champs afin de fertiliser la terre volcanique.

Ainsi, rien ne se perd !

Sur ce, il est l'heure de l'apéro alors à bientôt...!


 

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
07/05/2012 | Cap Vert, Santo Antão, Corda | 0 commentaire

La route de Corda - "Estrada de la Corda"

La route de Corda - La route de la corde part de Porto Novo pour rejoindre Ribeira Grande en traversant l'île de Santo Antão du sud au nord.

Entièrement construit à la main, il aura fallu 13 ans pour venir à bout de ce chantier pharaonique : 36 km et quelque milliers de pavés



Lire la suite

 
23/05/2012 | Cabo Verde, São Vicente, Mindelo | 0 commentaire

Cesária Évora, la Diva aux Pieds Nus

Cesária Évora, la Diva aux Pieds NusC'est au Cap-Vert à Mindelo que Cesária Évora a vu le jour le 27 août 1941 sur l'île de São Vicente.

Chanteuse internationale de morna et de coladeira (styles musicaux originaires du Cap-Vert) la ...

Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Mes amis (15 amis)
Zoom sur ...


© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil